Comprendre l'enfant en soi à travers l'observation du jeu libre

- Comprendre l'enfant en soi à travers l'observation de l'enfants qui joue, tel est l'objectif de Sophie Tournesac à la fois psychologue et photographe. Elle filme les enfants dans le jeu libre et met en exergue leur créativité  au regard des mouvements émotionnels qui émergent dans la relation.

"C'est en jouant que l'individu, enfant ou adulte, est capable d'être créatif" D.W. Winnicott

-"Venez au monde créativement, créez le monde. Ce n’est que ce que vous créez qui a une signification pour vous... C’est en jouant, et seulement en jouant, que l’individu, enfant ou adulte, est capable d’être créatif et d’utiliser sa personnalité toute entière. " D.W. Winnicott, Jeu et réalités, 1971.

L'enfant symbole de notre propre histoire d'enfant

-Les films vidéos réalisés ont un double objectif  : reconnaître l'enfant comme une personne à part entière et toucher l'enfant dans l'adulte. En relation avec les émotions de l'enfant qui vit en lui, l'adulte comprendra l'enfant qui joue devant lui.

La pensée naît des émotions

-Il est important de souligner que la pensée naît des émotions, si  ces affects ont été digérées, verbalisées et transformées. A ce titre, l’enfant a besoin d’exprimer tous les registres de son affectivité : la peur, l’inquiétude, la colère, la rivalité, la jalousie, la bouderie, la tristesse, la culpabilité, la honte ...et aussi la joie, l’étonnement, le plaisir d’être ensemble pour se construire.

Regarder avec attention la séquence de jeu

-Les textes qui accompagnent les vidéos témoignent de la nécessité de regarder avec beaucoup d’attention le déroulement des séquences de jeu. En effet, l’enfant par une simple mimique, un geste ou une posture peut être révélateur d’un état émotionnel intérieur. C’est là le principal moyen de communication des bébés et jeunes enfants. Et, sa pensée commence par s’exprimer dans ses émotions.

Réveiller l'enfant en soi

-Les vidéos sont susceptibles de réveiller l'enfant en soi : elles peuvent provoquer des émotions très contrastées de rire ou de colère. En effet, elles invitent à réfléchir sur ses propres émotions et à se décentrer de son vécu affectif. Car toute personne qui a fait la paix avec l’enfant en soi pourra mieux entrer en interaction avec l’enfant devant soi.

cadre-video-jeu-enfant

Le jeu permet d'exprimer les ressentis qui animent l'enfant

-Le jeu libre sert à explorer, à mettre en scène toutes les facettes d’une relation et des émotions qu’elle implique. Les émotions vont progressivement se réguler à partir du travail que l'enfant réalise dans le jeu libre. Une seule limite éducative est à donner à l'enfant quand il joue : ne pas se faire mal et ne pas faire mal aux autres.

L'empathie est essentiel

-Chaque situation a sa vérité. L'empathie est la pièce maîtresse pour décrypter le message. En effet, la capacité de l’adulte à ressentir les émotions de l’enfant aide à comprendre ce qui est en jeu.

Nommer l'émotion

-Nommer l’émotion est fondamental pour le développement de l'enfant, c’est reconnaître la singularité de son identité . C'est aussi accepter que l’enfant ait en droit d’avoir des émotions. Que ce soit la jalousie, la tristesse, le repli … elles sont souvent liées à la peur de perdre sa place.

Traduire les émotions

-Traduire calmement les émotions en langage verbal permet à l'enfant de s’apaiser. Celui-ci pourra ainsi "digérer" cette réaction affective qui le déborde. Grâce à l'empathie de l'adulte, il transformera positivement ses émotions en pensée. En effet, une émotion de peur, de colère ou de chagrin pourra se métaboliser en joie et en plaisir à créer si elle est accueillie, entendue et comprise par l’adulte.

Les Enfants sont Créateurs de leur Histoire

-En conclusion, il semble fondamental que l’enfant en chacun de nous puisse déployer, dans un jeu libre, ses émotions en relation avec les conflits qui l'habitent. Car, c'est dans cet espace de jeu que l’enfant va progressivement construire son identité, développer sa capacité de penser et affirmer sa propre place… en interaction avec celles des autres. Plus tard, l'adolescent puis l'adulte revisitera l'histoire de son enfance en investissant les domaines artistiques et culturels. Car, c'est dans cet espace intermédiaire à mi-chemin entre l'imaginaire et la réalité que l'être humain peut exprimer le potentiel créatif qui l'anime. 

En savoir plus :

Le jeu est un langage